Tout pour les noctambules

Budapest a tant à offrir à tous les noctambules ! Vous mêler à la population locale dans l'un des bars squats délabrés du centre-ville, aller en boîte de nuit, trinquer dans l'un des nombreux festivals: c'est à vous de voir comment vous voulez passez vos soirées.

Le vendredi soir dans le 7ème arrondissement de Budapest, les trottoirs sont bondés de jeunes citadins branchés qui commencent la nuit. Au cours des dernières années, la partie délabrée du centre-ville est devenue le quartier le plus branché de la ville, abritant ce qui est devenu l'une des marques de Budapest : les bars squats. Chacun d'entre eux est unique, mais tous partagent certaines similitudes : l'ingrédient principal est un immeuble abandonné ou un bâtiment vide, avec une déco de récup' et une dose d'ambiance hippie. Le Szimpla kert, le plus grand et probablement le plus connu des bars squats, fut aussi le pionnier. Pénétrez dans Szimpla et vous aurez l'impression qu'un monde secret alternatif s'ouvre devant vous : une salle en briques brutes mène à une autre pièce, bondée de meubles mal assortis dans un décor fou, comme une Trabant transformée en table. Mais les habitants de la ville s'accordent à dire que le Szimpla devient de plus en plus une attraction touristique, et si vous voulez vraiment vous mêler aux Magyars, choisissez plutôt un autre endroit, le Fogasház par exemple – tout à la fois espace culturel, café et boîte de nuit. Le Kőleves Kert, situé dans un bâtiment vide à proximité du charmant restaurant Kőleves, est agrémenté de nombreuses tables multicolores et de balançoires au bar. L'Holdudvar, restaurant et bar uniquement ouverts en été, est l'endroit où il faut aller sur l'île Marguerite : de bonnes collations, des cocktails frais, des soirées dansantes et des projections de films en font l'un des lieux favoris des Budapestois.

Il est minuit passé et vous êtes en forme pour faire vraiment la fête ? Vous n'avez que l'embarras du choix. Si vous aimez les concerts live, l'A38 pourrait vous plaire : situé dans un ancien navire de transport, il accueille une salle de concert qui propose toutes sortes de musiques, de la musique électronique à la musique du monde, tandis que le bar situé sur le pont est parfait pour laisser la brise du Danube flotter dans vos cheveux. Oh, et il a été élu meilleur bar par les lecteurs de Lonely Planet en 2012 ! Le festival d'été le plus long se déroule à Zöld Pardon, côté Buda du pont Rákóczy. Les concerts, lors desquels se produisent les plus célèbres artistes hongrois et internationaux, se déroulent d'avril à septembre, du lundi au samedi ! Vous n'avez qu'à traverser le pont pour trouver un autre lieu de concert en plein air : le Park, où vous pouvez choisir entre musique électro, rétro et alternative – il vous suffit de passer d'une scène à l'autre ! Dans le centre-ville, l'ambiance festival est créée par l'Akvárium Club – vous y viendrez pour les concerts de tous genres de musique ou simplement pour vous détendre dans l'herbe, une bière à la main !

Pour vous amuser de manière plus classique, enfilez vos chaussures de danse et allez dans l'une des nombreuses boîtes de nuit ! L'Ötkert est tout à la fois une boîte de nuit, un bar et un espace d'exposition. Ecoutez les DJ s'affronter et dégustez une bière dans le patio. Le bar Minyon est le lieu idéal pour les « clubbeurs » chics – de la musique, des cocktails frais et une cuisine sophistiquée vous attendent aux petites heures du matin. Vous voulez faire la fête comme à Ibiza ? Le Mix Club est ce que vous trouverez de plus proche. Les meilleurs DJ hongrois soutenus par les meilleurs vidéo-jockeys vous emmèneront dans un voyage lointain… Le Creol Bar garantit une ambiance exclusive – balancez vos hanches au rythme de la musique funky ou sirotez un cocktail dans l'un des canapés confortables. Le pub Symbol, qui propose de la musique live, est également l'un des lieux favoris des Budapestois – les sets des DJ et les concerts live assurent une ambiance de fête frénétique.

Si vous passez votre week-end d'enterrement de vie de garçon ou de jeune fille à Budapest et que vous voulez comparer vos muscles et votre poitrine à ceux des jeunes gens branchés, vous devez absolument aller sur l'île de « Hajógyár ». Dans le complexe de discothèques situé sur un chantier naval inutilisé, vous pourrez lever le poing comme dans Jersey Shore. Dokk Beach entend bien devenir la capitale estivale du R 'n B. Commandez un cocktail et allez dans le jacuzzi rejoindre d'autres « fêtards », si c'est ce que vous cherchez. Et si tout est fermé dans le centre-ville mais que vous n'en avez pas eu encore assez, allez au Piaf, boîte agréable aux lumières rouges et à l'atmosphère mystérieuse, ou au Club Coronita pour une after – les DJ jouent toute la journée ici. Mais si vous recherchez quelque chose de véritablement spécial, il faut absolument que vous assistiez à l'évènement Cinetrip – les soirées sont organisées une fois par mois, donc il faut espérer que vous serez à Budapest à ce moment-là… La techno donne le rythme, les lumières laser fusent, les acrobates font des pirouettes pendus au plafond et les danseuses du ventre tournoient – dans un bain spectaculaire. Ça a l'air amusant, non ?